JOURNAL

UN JOUR À LA FOIS📆

Je viens de calculer : voilà 35 jours que j’ai mis au monde mon petit homme. J’ai le temps d’écrire et de compter: j’attends chez le dentiste. 😁

Ça devient mêlant: on calcule en jours? En semaines? Et les mois de 30 ou 31 jours? Vous allez me dire qu’on s’en fout, et avant, j’aurais probablement répondu pareil. Quand je demandais à une maman quel âge avait son enfant, je fais mon mea culpa; je me retenais de ne pas rouler les yeux lorsqu’on me répondait 23 mois ou quelque chose du genre. Bref, non: on s’en fout pas! Car à ce stade, chaque journée compte, aussi belle ou aussi infernale elle puisse être. Les montagnes russes de la vie de nouveau parent étant ce qu’elles sont, je dis souvent un jour à la fois. Donc oui, on compte en jours ou comme on veut, merci bonsoir!

Je suis en amour avec mon fils… sauf que la nuit, on va se le dire, c’est autre chose.
Papa a déjà du mal avec son sommeil et a repris le travail. Naturellement, c’est donc maman qui est de garde la nuit si on peut dire ainsi. Il y a eu des nuits juste wow, qui me faisait espérer à tort que ces dernières seraient de plus en plus longues (longues étant plus de 4h)… Le lendemain, c’était le bordel. Retour à la case départ!

Je lui dois déjà des excuses, à mon fils. Une nuit en particulier où j’ai perdu patience. J’ai suivi les fameux conseils de départ donné par l’infirmière à l’hôpital. Les fameux conseils qui font partie du programme de prévention du bébé secoué, pis qu’on trouve dont ça niaiseux, nous, naïfs nouveaux parents. Ben voyons donc: on ferait jamais de mal à notre petite merveille! Comprenez-moi bien; je ne l’aurais JAMAIS secoué, mais tsé quand t’es tellement brûlé que ton cerveau ne trouve plus aucune solution, que t’arrives plus à juste penser, que tu te sens impuissante et inadéquate devant ton bébé qui pleure… Pire feeling. Bref, je l’ai posé sur le lit 2 ou 3 minutes le temps de reprendre mes esprits pendant qu’il s’époumonait de tout son chagrin. J’ai vérifié pour une énième fois ma check-list mentale:

Lait 🍼: check ✔️
Changer la couche : check ✔️
A chaud ou froid: check ✔️
Crampe de ventre: check ✔️
Confort général: check ✔️

Reste quoi?

Rien. Reste qu’un bébé, ça pleure. Simplement. Et des fois, ça juste besoin de réconfort et de câlins. Mais quand t’as dormi 2 heures, t’es moins disposé à donner le meilleur de tes câlins. Et c’est là que tu dois te dire et te répéter: un jour (ou une nuit!) à la fois. Ça passe.

Je disais ce matin à mon chum que je sens qu’on reprend le dessus. Comprenez bien: rien n’est encore parfait, et il y aura encore des nuits de caca. En général, j’ai l’impression que ça prend un mois: calquer sa routine sur ce petit être et trouver sa propre recette magique. La jeune mère que je suis se permet d’ailleurs de te donner humblement quelques trucs de base. C’est là que je te parle des gens. Ces gens qui te diront quoi faire.

«Arnaud aussi dormait pas! Essaie l’aquarium musical, ça fait des miracles!»
«Avec Olivia, je faisais du portage. C’est ça le mieux!»

N’oublie jamais ça : ton bébé est UNIQUE. Donc oui, tu peux essayer les trucs que les gens te disent, mais ça ne veut vraiment pas dire que ça va fonctionner. Et ne te ruine pas avec toutes les bébelles pour bébé qui existent, car oui il y a de quoi se ruiner. Le troc entre mamans, c’est la solution! Ça permet d’essayer les bébelles et d’éviter bien des dépenses inutiles lorsqu’elles ne sont pas efficaces pour ton bébé à toi. Rappelle toi que le plus efficace ne s’achète pas et ça s’appelle l’instinct. Ton instinct de parent va se développer de jour en jour, et tu finiras par connaître le langage des pleurs et la signification de chacun d’entre eux. Fais-toi confiance!

Et SURTOUT: ne jase pas trop avec « l’exception chiante ». « L’exception chiante », c’est la fatigante pour qui tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Celle qui a le bébé qui faisait déjà ses nuits alors qu’il était âgé de 2 jours, qui a réussi son allaitement en criant ciseaux, qui pète le feu, qui a perdu son poids de grossesse en une semaine. C’est elle qui met déjà son linge d’avant, qui est toujours bien habillée et bien coiffée. C’est elle, l’exception chiante. Oh et aussi: c’est elle qui te dit avec son grand cheeze dans face: j’ai un bon bébé, il pleure jamais! On lui souhaite pas de malheurs, mais on va se le dire: on la hait secrètement un peu et on prie en silence pour qu’elle connaisse le côté sombre avec bébé 2.

Ne laisse pas ta vie de mère anéantir ta vie de femme et prends de petits moments pour toi. Genre là, mon rendez-vous chez le dentiste, aussi con que ça puisse paraître, ça me fait du bien! Pas de craquage et de pleurs de bébé en bruit de fond, juste moi qui attends pour me faire récurer la bouche. Jamais j’aurais cru que ça aurait l’effet d’un spa (ou presque!)

On lâche pas!

 

Suivez la page Facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.